Google veut diagnostiquer le cancer grâce aux nanoparticules

Au sein du laboratoire Google X, bien caché dans la baie de San Francisco, un projet de recherche a été lancé en octobre dernier. Son but : dépister d’éventuels cancers grâce à l’utilisation de nanoparticules. Patrick Gaudray, président de la section technique du Comité consultatif national d’éthique, s’interroge avec nous sur la moralité de ce projet. 

 

Lire la suite